soupape

soupape

soupape [ supap ] n. f.
XVe; probablt fig. de souspape (XIIe) « coup sous le menton », de sous et °pape « mâchoire », de l'a. fr. paper, lat. pap(p)are « manger »
Obturateur mobile généralement maintenu en position fermée qu'une pression peut ouvrir momentanément. clapet, valve. « deux arbres à cames attaquant directement l'un les soupapes d'admission, l'autre les soupapes d'échappement » (P. Benoit). Soupapes en tête, au-dessus de la culasse, la tête en bas. Ressort de soupape. Rodage de soupape. Soupape de sûreté, de sécurité, disposée sur la chaudière d'un appareil à vapeur pour empêcher l'explosion; fig. exutoire.

soupape nom féminin (ancien français souspape, coup sous le menton, de sous et pape, mâchoire) Obturateur sous tension de ressort, dont le déplacement, perpendiculairement au plan du siège, est utilisé pour régler le mouvement d'un fluide. Bonde d'obturation à tige d'un lavabo, d'une baignoire, etc. Pièce mobile du sommier de l'orgue, permettant à l'air comprimé dans le sommier de pénétrer dans le tuyau. ● soupape (expressions) nom féminin (ancien français souspape, coup sous le menton, de sous et pape, mâchoire) Soupape électrique, organe de base des mutateurs, comprenant un ou plusieurs trajets conducteurs unidirectionnels. Soupape de sûreté, appareil de robinetterie destiné à limiter la pression d'un fluide à une valeur prédéterminée et fonctionnant par ouverture d'un obturateur lorsque cette valeur prédéterminée est atteinte ; ce qui permet d'empêcher, d'éviter un bouleversement, ce qui sert d'exutoire. ● soupape (synonymes) nom féminin (ancien français souspape, coup sous le menton, de sous et pape, mâchoire) Soupape de sÛreté
Synonymes :
- dérivatif
- émonctoire

soupape
n. f.
d1./d Obturateur mobile destiné à empêcher ou à régler la circulation d'un fluide, qui s'ouvre sous l'effet d'une pression déterminée et reste fermé quand cette pression est insuffisante. Soupape d'admission, soupape d'échappement (dans un moteur à explosion).
|| Soupape de sûreté d'une machine à vapeur, disposée sur la chaudière pour empêcher l'explosion.
Fig. Exutoire.
d2./d ELECTR Dispositif qui, dans un circuit, ne laisse passer le courant que dans un sens.

⇒SOUPAPE, subst. fém.
A. — 1. MÉCANIQUE
a) Obturateur mobile, tendu par un ressort, se déplaçant sous une pression déterminée et servant à régler la circulation d'un fluide dans un sens unique. Soupape d'une pompe; soupape d'admission, d'aspiration, d'échappement, de refoulement; ressort, siège, tige de soupape; rotation, sifflement de la soupape; robinet à soupape; ouvrir, fermer la soupape. Tout est nouveau dans ce ballon, depuis le vernis jusqu'à la soupape, ces deux choses essentielles de l'aérostation (MAUPASS., Contes et nouv., t. 2, Voy. Horla, 1887, p. 1320). Elle descendait à la chaufferie voir si Carlos, le grand chauffeur, ne marchait pas à soupapes levées, parce que la vapeur coûte cher (VAN DER MEERSCH, Empreinte dieu, 1936, p. 210). V. aspiration ex. 7.
Soupape (de sûreté). Dispositif fixé sur la chaudière d'une machine à vapeur, servant à lâcher le surplus de vapeur pour éviter une explosion. Immobile, la machine de l'express perdait par une soupape un grand jet de vapeur qui montait dans tout ce noir (ZOLA, Bête hum., 1890, p. 26). Holà, les enfants. Fermez toutes les portes étanches, les soupapes d'arrêt, mettez les pompes en marche. Soulagez les soupapes de sûreté, et restez avec moi. Je ne vous laisserai pas noyer comme des rats (PEISSON, Parti Liverpool, 1932, p. 213).
En partic. Obturateur servant à ouvrir et à fermer les orifices d'admission et d'échappement des chambres de combustion d'un moteur. Soupapes en tête; soupapes latérales d'un moteur automobile. Il arrive qu'un moteur, après un long usage, s'essouffle; avec le temps, les soupapes, en retombant sur leur siège, se matent, s'aplatissent et ne ferment plus hermétiquement. Si, à ce moment, à la manivelle, on ne sent plus une compression franche, c'est que les soupapes cèdent au passage. Un rodage de soupape s'impose (CHAPELAIN, Techn. automob., 1956, p. 362). V. admission ex. 13.
b) MUS. Partie mobile du sommier de l'orgue placée au bas des tuyaux, qui s'ouvre par l'abaissement d'une touche de clavier. Le tirage des soupapes s'effectuant par le clavier, il doit donc y avoir autant de notes dans un orgue qu'il y a de soupapes dans son sommier et autant de sommiers que de claviers (SCHMITT, SIMON, GUÉDON, Nouv. manuel organiste, 1905, p. 6).
2. ÉLECTR., ÉLECTRON. Soupape électrique. ,,Appareil statique qui, interposé dans un circuit électrique, oppose au courant une résistance beaucoup plus grande dans un sens que dans l'autre`` (SIZ. 1968). [Le verre de silice] est inattaqué par la vapeur de mercure, d'où son emploi dans les soupapes électriques diverses et les lampes à ultraviolet (Cl. DUVAL, Verre, 1966, p. 81). Soupape électronique. ,,Soupape électrique généralement constituée par un tube à vide fonctionnant comme redresseur`` (SIZ. 1968). Soupape ionique, soupape à gaz. ,,Soupape électrique utilisant la conductibilité unidirectionnelle provoquée par l'ionisation d'un gaz ou d'une vapeur`` (SIZ. 1968).
3. Arg., pop., vx, au plur. Poumons. Synon. arg. soufflets (v. soufflet). Soupapes malades. ,,Poumons atteints de tuberculose`` (ESN. 1966).
Loc. verb. Les soupapes crachent, gueulent. Chanter, crier (sous l'effet de l'ivresse). Quand il est rentré [de la noce de son ami] à trois heures du matin, ses soupapes commençaient à gueuler; (...) arrivé chez lui, il s'est mis à chanter (POULOT, Subl., 1870, p. 38).
4. HIST. DE LA RÉVOLUTION. Bateau à soupape. Bateau à fond plat, muni d'une trappe, destiné à noyer des condamnés à mort dans la Loire. Le Philosophe Carrier inventa principalement pour les Vendéens les mariages républicains et le bateau à soupape (CHATEAUBR., Mém. hist., 1827, p. 365).
B. — Au fig. Soupape (de sûreté). Ce qui permet à des forces en excès de s'échapper librement en évitant un débordement, un déchaînement, une explosion. Synon. dérivatif, échappatoire, exutoire, issue. Le peuple anglais (...) a inventé pour notre salut à tous la soupape parlementaire. Des champions élus font désormais pour nous émeutes et coups d'État en chambre, ce qui laisse au reste de la nation le loisir de jouer au cricket (MAUROIS, Sil. Bramble, 1918, p. 30). Je voudrais (...) dicter moins de Journaux purement introspectifs (il est bon que de temps à autre, mais à titre de soupape de sûreté, pour éviter un nuisible excès de refoulement, je dégorge dans le Journal (...)) (DU BOS, Journal, 1924, p. 207).
Prononc. et Orth.:[supap]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. A. 1. Mécan. « obturateur sous tension dont le déplacement est utilisé pour régler le mouvement d'un fluide » a) 1419-20 « pièce mobile du sommier de l'orgue » (Extrait du compte de la fabrique de la cathédrale de Troyes ds R. Sté sav. des départements, t. 3, 1872, p. 473); b) 1580 « obturateur sous tension d'une pompe hydraulique » (B. PALISSY, Discours admirables ds Œuvres, éd. A. France, p. 172); c) 1817 soupape de sûreté (Bull. de la Société d'encouragement pour l'industrie nationale, n ° 161, nov., p. 269 ds QUEM. DDL t. 21); 2. 1883 soupape électrique (JACQUEZ, Dict. d'électricité et de magnétisme, p. 181, ibid.). B. Au fig. 1836 (BARB. D'AUREV., Memor. 1, p. 62: J'ai commencé un conte [...] C'est une soupape à certaines idées qui m'obsèdent); 1836 (BALZAC, Œuvres div., t. 3, p. 6: Interrogez ceux qui veillent aujourd'hui à la soupape de sûreté d'un état social qui se fie à la vapeur et aux rails). Empl. fig. et p. plaisant. de l'a. fr. sou(s)pape « coup sous le menton » (XIIIe s., Aliscans, éd. E. Wienbeck, W. Hartnacke, P. Rasch, CXLV, 6340; v. aussi T.-L.), comp. de sous et d'un subst. pape, tiré de paper « manger » (v. papelard) qui a pu signifier « mâchoire » (cf. esp. sopapo « coup sous le menton », papo « jabot; goître », papada « id. »). Voir BL.-W.1-5 et FEW t. 7, p. 585. Fréq. abs. littér.:72.

soupape [supap] n. f.
ÉTYM. 1547; sourpape « languette qui, dans un orgue, règle le passage de l'air », 1474; emploi figuré et plaisant de souspape (XIIe), « coup sous le menton (qui fait fermer brusquement la bouche) », mot comp. de sous, et de pape « menton, mâchoire inférieure », etc., à rapprocher de l'anc. franç. paper, lat. pap(p)are « manger »; → Papelard.
1 Obturateur mobile maintenu en position fermée par un ressort, par la pesanteur ou par la pression d'un fluide et qu'une pression exercée dans le sens inverse peut ouvrir momentanément. Valve. || Soupape d'aspiration, de refoulement d'une pompe. Clapet. || La soupape d'un ballon (→ Déperdition, cit. 1), d'un orgue (cit. 2), d'un soufflet de forge ( Ventillon).Spécialt. || Soupapes d'un moteur d'automobile, qui servent à fermer les orifices d'admission et d'échappement dans la chambre de combustion. || Soupapes latérales. || Soupapes en tête, au-dessus de la culasse, la tête en bas. || Ressort de soupape. || Les soupapes sont commandées par les culbuteurs ou par les poussoirs et par l'arbre à cames. || Rodage de soupapes, faire roder les soupapes. || Moteur sans soupapes.(1817, in D. D. L.). || Soupape de sûreté, disposée sur la chaudière d'une machine à vapeur pour empêcher l'explosion qui résulterait d'une pression excessive. || Soupape d'admission d'air dans une machine à vapeur. Reniflard.
1 (…) le rugissement de l'eau se perdit dans une espèce de clameur aiguë, — un son tel que vous pouvez le concevoir en imaginant les soupapes de plusieurs milliers de steamers lâchant à la fois leur vapeur.
Baudelaire, Trad. E. Poe, Histoires extraordinaires, « Une descente dans le Maelstrom ».
2 Huit cylindres, deux arbres à cames attaquant directement l'un les soupapes d'admission, l'autre les soupapes d'échappement.
Pierre Benoit, Alberte, IX.
2 (Soupape électrique attesté 1883, probablt antérieur [1855]; in D. D. L. Par anal. de fonction; → valve). Électr. Dispositif qui, dans certaines conditions, ne laisse passer le courant que dans un sens. || Soupape électronique, constituée par un tube électronique. || Soupape à gaz : soupape électronique fonctionnant par l'ionisation d'un gaz. || Soupape à vide.
3 (1871). Fig. Ce dans quoi peut se déverser un excès de force psychique. || Soupape de sûreté. Exutoire, issue.
3 La race est plus nombreuse qu'on ne croit de ces dormeurs éveillés chez qui une destinée trop restreinte comprime des forces inemployées, des facultés héroïques. Le rêve est la soupape où tout cela s'évapore avec des bouillonnements terribles, une vapeur de fournaise et des images flottantes aussitôt dissipées.
Alphonse Daudet, le Nabab, V.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Игры ⚽ Поможем написать реферат

Regardez d'autres dictionnaires:

  • soupape — SOUPAPE. s. f. Sorte de languette, qui sert dans une pompe pour donner passage à l eau, & pour empescher que l eau ne rentre. Soupape de cuir, de cuivre, de bois &c. grande soupape. la soupape est levée. Il se dit aussi, De ce qui sert dans l… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • Soupape — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Sur les autres projets Wikimedia : « Soupape », sur le Wiktionnaire (dictionnaire universel) Mécanique Une soupape, parfois dénommée… …   Wikipédia en Français

  • soupape — (sou pa p ) s. f. 1°   Terme de mécanique. Espèce de couvercle placé sur une ouverture, de telle manière qu il s ouvre d un côté, et que de l autre, plus il est pressé, plus il bouche exactement l ouverture.    Particulièrement. Languette qui se… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • SOUPAPE — s. f. T. de Mécan. Sorte de languette qui se lève dans une pompe pour donner passage à l eau, et qui se referme pour empêcher que l eau ne retourne au lieu d où elle est sortie. Soupape de cuir, de cuivre, de bois, etc. Grande soupape.   Il se… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • SOUPAPE — n. f. T. de Mécanique Petit levier ou languette à ressort qui, dans une pompe ou une machine à vapeur, se lève pour livrer passage à l’eau ou à la vapeur et retombe ensuite. Soupape de sûreté. Fig., Soupape de sûreté se dit d’une Mesure, d’une… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • soupape — vožtuvas statusas T sritis automatika atitikmenys: angl. flap; flapper valve; valve vok. Klappe, f; Klappenventil, n; Ventil, n rus. вентиль, m; клапан, m pranc. clapet, m; soupape, f; valve, f; vanne, f …   Automatikos terminų žodynas

  • soupape — vožtuvas statusas T sritis fizika atitikmenys: angl. flap; valve vok. Klappe, f; Ventil, n rus. клапан, m pranc. soupape, f …   Fizikos terminų žodynas

  • soupape — vožtuvas statusas T sritis Energetika apibrėžtis Detalė ar įtaisas dujų ar skysčio debitui reguliuoti, keičiant kanalo skerspjūvio plotą. atitikmenys: angl. flap; valve vok. Klappe, f; Ventil, n rus. вентиль, m; клапан, m pranc. soupape, f; valve …   Aiškinamasis šiluminės ir branduolinės technikos terminų žodynas

  • Soupape de decharge — Soupape de décharge Une soupape de décharge (dump valve, blow off valve[1] en anglais) est une soupape utilisée sur les véhicules à turbocompresseur essence. Elle est située entre la sortie d air du turbo et le papillon de gaz avant le collecteur …   Wikipédia en Français

  • Soupape de sûreté — ● Soupape de sûreté appareil de robinetterie destiné à limiter la pression d un fluide à une valeur prédéterminée et fonctionnant par ouverture d un obturateur lorsque cette valeur prédéterminée est atteinte ; ce qui permet d empêcher, d éviter… …   Encyclopédie Universelle

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”